Peut-on imaginer ce que c’est que d’avoir grandi sans père ? La mère de Rose s’est séparée du père de l’enfant avant la naissance de sa fille. Le choc pour Rose survient quand, à quarante ans, elle se rend au Japon à l’appel d’un notaire. Son père vient de mourir et a laissé pour elle une lettre…

Au Japon, elle est accueillie et conduite dans la demeure de celui qui fut son père… Un marchand d’art contemporain. C’est Paul, son associé qui guide Rose et lui parle de ce père inconnu qui, semble-t-il, savait beaucoup de choses de sa fille devenue botaniste. Il a tout imaginé pour celle qui, à quarante ans, vit seule, sans enfant et n’a connu que des amants de passage.

Au Japon, l’itinéraire que doit emprunter Rose est celui des temples, des jardins, des fleurs et des traditions de ce pays. Elle y découvre les proverbes, une certaine sagesse. Une lenteur à petits pas glissés et fait vraiment connaissance avec Paul, l’ami de son père… À la fois discret et présent, il est chargé d’ouvrir les portes, y compris celles des émotions encore inconnues de la jeune femme.

Muriel Barbery a passé du temps au Japon, une résidence d’écrivains à Kyöto justement et peut restituer les lieux avec infiniment de délicatesse et de poésie. (Personne n’a oublié L’élégance du hérisson). Ici, le texte est très court, épuré, avec des ellipses pour laisser toute liberté au lecteur et, presque sans surprise, mais c’est sans importance, c’est la peinture d’une âme en quête de vérité et de beauté qui est captivante.

Petit bémol, les échanges ou pensées en anglais de Rose avec les Japonais et Japonaises ne sont pas traduits. Certes les personnes cultivées et lettrées se doivent de maîtriser la langue de Shakespeare. Sinon, c’est parfait.

Dans le cadre du Livre sur la Place à Nancy, Muriel Barbery participera à la table ronde « Être une fille » animée par Élise Lépine, en compagnie de Camille Laurens (Fille, Gallimard) et Véronique Olmi (Les évasions particulières, Albin Michel) le samedi 12 septembre 2020 à 18h

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s