Les liens mortifères, c’est le titre d’un premier roman d’une auteure qui n’est pas novice dans le genre policier puisque, Sophie Lebarbier est la créatrice de Profilage. 

Voici l’histoire de Léonie devenue psy, une nature vive qui lui permet de guérir, du moins de vivre avec ses névroses. La disparition d’Ingrid sa sœur la perturbe et on le comprend. Surtout que sa sœur a fait d’elle une jeune tante. On a trouvé un bébé fille dans un appartement et les analyses prouvent que ce bébé est bien l’enfant de sa sœur. Évidemment, il y a une enquête menée par la commandante Fennetaux, femme énergique, qui mène ses troupes à la baguette et obtient ce qu’elle veut et sait se faire respecter. 

Les deux femmes vont forcément se rencontrer et faire équipe. Peu d’éléments existent pour aller au bout de l’enquête. Il y a bien Saskia, une copine d’Ingrid, obsédée par sa ligne, le yoga et certains régimes à la mode. La mère de Léonie et Ingrid est un peu spéciale. Il faut remonter dans le passé familial, ce qui n’est pas chose aisée. Des faits se sont déroulés en Ardèche… Un lieu perdu, pétri de légendes où œuvraient des sorcières. 

L’auteure semble déjà avoir découpé son roman en courts chapitres qui peuvent être des scènes de film ou d’épisodes d’une série aussi efficace que redoutable. En tout cas, la lectrice que je fus, est restée accrochée à l’histoire qui va d’un univers contemporain à de vieilles légendes qui scotchent l’attention. Pas de temps morts, juste quelques corps découverts et de vilains personnages que Fennetaux et Sissoko son adjoint vont coincer.

Un roman mené tambour battant, la psychologie des personnages sonne juste. On en redemande.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s