Antonin Malroux emporte lectrices et lecteurs dans sa région, le Cantal pour conter l’histoire de la famille Deltheil… Trois garçons, André, Jacques et Louis, héritiers de la ferme familiale (normalement). Louis a préféré avoir sa propre ferme et forme avec Juliette un couple parfait et heureux. Mais au sein des Deltheil, la zizanie s’invite et prend des proportions hors du commun à la mort du père. Les deux frères rendent Louis responsable de la mort du père qui n’a jamais pardonné l’éloignement de Louis et a déclaré le déshériter. Sauf que, dans la loi française, on ne peut pas déshériter un enfant. 

Et voici qu’André, marié avec Colette, apprend qu’il a une fille Mireille âgée de cinq ans. Elle vit avec sa famille Lafontie, non loin. Sa mère est morte… André n’a jamais su qu’il était père.

André est un homme droit, juste, sa mère, Madame Deltheil aussi. Et la petite est accueillie chez les Deltheil. Les frères semblent plus ou moins réconciliés. Cette petite est une bénédiction et sa présence met du liant… On accueille même Philippe, l’ami de toujours de Mireille.

Jacques et sa compagne Gisèle vivent à la ferme mais ont du mal à se décider pour s’engager. André et Colette sont de vrais parents pour Mireille et le petit François qui vient de naître. Chez Louis et Juliette tout va pour le mieux, un petit Jean-Paul a vu le jour et un autre s’annonce.

La famille semble unie à part quelques discussions à propos de cet héritage. Madame Deltheil fait tout ce qu’elle peut pour unir ses trois fils et leur faire entendre raison.

Mireille grandit et se révèle jeune adulte toujours aussi sage et intéressée par le dessin…

Ce roman, une chronique familiale en milieu rural à l’époque des Renault 4, se lit comme on regarde une peinture. Une époque encore pétrie des traditions du passé un peu bousculée par la modernité qui s’invite. Des héritages parfois lourds à porter, mais que la plume bienveillante de l’auteur rend supportable.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s