J’ai failli ne jamais parler de ce roman qui a dû traîner dans un sac postal dans un recoin d’un bureau ou au fond d’une voiture postale… Allez savoir !  Envoyé en juin depuis Paris, il a échoué dans ma boîte début septembre. Pas mal…

Ce polar, le deuxième écrit par Katerina Autet, nous emporte à New York dans un quartier huppé où vit Charity Quinn, avocate, la cinquantaine, richissime, connue. Sa spécialité défendre les voyous en col blanc rien qu’en semant le doute. Elle a deux filles, mais n’a jamais eu de mari. Alors qu’elle ne s’y attendait plus, l’amour frappe à sa porte. Un richissime bel homme Thimotee, féru de Shakespeare, comme elle, et qui veut être son époux. Le mariage (grandiose va avoir lieu). Mais pas de pot, le miroir au-dessus du lit de Charity se décroche et la défigure…

Accident ou tentative de meurtre ? Elle ne s’était pas fait que des amis dans le milieu judiciaire et aux yeux du grand public. Lettres de menaces, petit cercueil arrivaient au domicile.

Ce roman montre New York, les quartiers huppés et les quartiers plus pauvres. Les policiers chargés de l’enquête sont des débutants. Ethan venu des quartiers populaires et Helena. L’auteure décrit l’ambiance de travail des policiers. Ceux déjà rodés qui jouent peu aux caïds face aux débutants. L’intrigue plonge lectrices et lecteurs dans les coulisses familiales, où bien des rancœurs, sont mises au jour.

L’intrigue est bien menée, racontée par Ethan au Je et les chapitres alternent avec le journal intime de Charity qui n’est pas morte dans l’accident ou la tentative de meurtre, mais préfère garder le silence. Qui veut-elle protéger ?

Impossible d’en dire davantage ! Katerina Autet ne manque pas de talent, elle sait nous tenir en haleine, nous égarer sur de fausses pistes et la vérité surprend, comme il se doit. On ne lâche pas cet ouvrage, et bien sûr, on attend le prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s