Tout commence comme une histoire de famille. Laura Farges dont les parents habitent en Corrèze, pays qu’elle aime, vit en région parisienne et doit terminer sa thèse… Le moment des vacances arrive et elle quitte le lycée pour se rendre en Haute Ariège dans la vieille maison d’une tante. Puisque le chéri qui est militaire dans l’armée ne rentre qu’en octobre, elle aura le temps de terminer sa thèse qu’elle soutiendra au printemps suivant, comme le souhaite son maître de thèse. Évidemment elle passe chez ses parents en Corrèze. L’ambiance n’y est guère réjouissante, papa vient d’être victime d’un AVC et la récupération est très lente. Remarchera-t-il un jour ?

Voici Laura dans la vieille maison, distante à plus de trois kilomètres du village où elle peut se ravitailler. Dans les hameaux les plus proches, tout se sait. À peine Laura installée qu’on fronce les sourcils. C’est qui ? Pourquoi est-elle là ? D’où vient-elle ? La méfiance est de mise. Une étrangère qui vient déranger l’ordre établi… Heureusement pour Laura, il y a Elena, une Hollandaise, pas mieux accueillie et qu’on appelle « La louve » parce qu’elle s’occupe des loups ?

Mais, il y a plus grave… Laura, la fouineuse fait bien des découvertes. Mystère, suspense, d’autant plus qu’on semble lui en vouloir. Dans ces lieux, il s’est passé des choses inexpliquées. Des disparitions, même. Et quand Laura découvre des bribes de correspondance entre Hervé et Léon évoquant l’Argentine… La thèse est vite oubliée. Laura veut comprendre, mettre au clair une histoire de famille fort embrouillée. La curiosité devient son moteur.

Impossible de tout raconter. Georges-Patrick Gleize capte l’attention, nous emporte au plus profond des secrets enfouis dans les beautés des Pyrénées, les voluptueux paysages qu’il connaît si bien. 

La thèse attendra sans doute le temps que s’achève l’enquête après l’extraordinaire découverte qu’elle a faite et qui peut faire surgir quelques cauchemars. Frisson garanti. Cela dit, les habitants des lieux n’ont qu’à bien se tenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s