Taline vient de perdre Nona, sa grand-mère plus que centenaire. Cette Nona tant aimée a été celle qui l’a élevée, guidée dans sa vie. Mais surtout, elle a été celle qui lui a transmis son don dans la connaissance des parfums et la reconnaissance de ceux-ci. Rose, chevrefeuille, amande, terre mouillée, ambre et tant d’autres n’avaient aucun secret pour Nona qui très tôt s’aperçoit des dons que possède Taline. Elle en fait son héritière. Pour elle la maison de Bandol et l’entreprise qu’elle a créée. 

Le notaire a remis une enveloppe à n’ouvrir que dans la maison de Bandol et ce que Taline découvre, c’est une histoire de famille dont elle savait si peu de choses, sauf qu’elle est originaire d’Arménie… 

Nona a créé pour sa petite fille un jeu de pistes… « Là où s’épanouit le jasmin se trouve la première clé »

Taline découvre l’histoire de Louise, son arrière-grand-mère et voici que se déroule au tout début du vingtième siècle le génocide arménien qui a frappé de plein fouet la famille. Comment survivre à la peur vrillée aux tripes, à l’horreur, aux têtes coupées brandies sur des piques ? Il y a eu l’exil, l’espoir, la renaissance aussi. 

L’Arménie est dans la chair, coule dans le sang, mais il faut partir pour un ailleurs qui s’appelle Syrie, Liban, Égypte. Ce qui, jusqu’à la mort de Nona, n’a pas tracassé Taline, se révèle. Elle comprend peu à peu l’origine des cauchemars qui l’assaillent. Comment se libérer des blessures du passé, comment comprendre de telles horreurs, oser vivre enfin, même après la découverte de certains secrets de famille ?
Dans cette histoire, l’auteure mêle astucieusement une histoire de famille, de secrets, de liens mère-fille à la grande histoire ombrée par la tragédie d’un génocide, à la condition de l’exil. Comment retrouver le goût du bonheur ?

On aime aussi l’immense courant spirituel au sens large du terme qui anime ces pages. L’amour plus fort que la mort. Ceux qui sont passés sur l’autre rive, demeurent et protègent ceux qui restent pour quelque temps encore sur terre.

C’est une belle histoire, forte et généreuse, écrite avec la beauté des parfums rares perlés de poésie.

Bravo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s