Timothy Fisher, auteur de polar à succès, mène une vie tranquille à New-York et n’a guère l’occasion de se disputer avec Al Capone, son chat. Jusque-là, on peut se promener dans la vie, sans risque. Il n’y a rien à signaler.

Mais un jour, deux agents du FBI sollicitent son aide pour arrêter l’homme le plus recherché du monde. Timothy s’interroge. Ces deux-là font erreur, il n’est pas l’homme de la situation. Sauf que… La curiosité aidant, et quelques arguments étant déployés, il comprend que le FBI travaille sur programme secret Intuitio. En gros, on apprend à développer et à prévoir ses intuitions. Le but, c’est de prédire les actions d’un terroriste qui s’attaque à quelques grandes tours de New-York. Une histoire qu’on a connue, celle des Tours Jumelles ?

L’histoire se déroule et au fil des pages, l’auteur sème ici et là quelques réflexions sur les amitiés, l’argent et ses pouvoirs, les injustices jusqu’à la malveillance. On plonge au cœur des machinations grandes et petites des gens de pouvoir. 

L’histoire contée peut interpeller, griffer. Elle ne manque pas de suspense tout en permettant une interrogation sur tout un chacun. Il y a le visage de la personne, il y a ses actes et ce qu’elle est réellement. Pour cela, le discernement voire l’intuition sont nécessaires pour cheminer jusqu’à la vérité. 

Le roman aborde les sujets de société, l’écologie et même la responsabilité cachée de proches du président dans la déforestation amazonienne. Eh oui, le président ferme les yeux pour préserver ses intérêts financiers et politiques. D’ailleurs a-t-on intérêt à tout révéler ? Si la presse s’intéressait de trop près à ce sujet, on courait le risque d’un tremblement de terre politique, le président n’aurait même pas pu se représenter.

La lecture est agréable. Laurent Gounelle a déjà offert à ses lectrices et lecteurs quelques romans où fleurent la philosophie et le développement personnel. Pour vivre heureux, il est important de bien se connaître… Ici, il offre un thriller, et dans ce registre, pour résoudre les énigmes, il faut du flair, de l’intuition…

Alors…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s