Il fallait y penser : se servir de l’actualité scientifique pour parler de la condition humaine. Il faut le talent de Sophie Divry. Elle n’en manque pas pour embarquer lectrices et lecteurs à la suite du robot Curiosity qui travaille sur Mars depuis 2012. 

Curiosity a une conscience et raconte sa mission, ses espoirs comme ses désespoirs, ce qui le sauve quand il peut en avoir assez de ne voir que des teintes ocrées, rouges avant de plonger dans des nuits glaciales. Ce qui le fait tressaillir, c’est qu’il en lien avec Dieu. Chaque matin, il reçoit des messages et ces messages le mettent en joie et rompent sa solitude et peuvent provoquer une sorte d’extase mystique. Mais oui.

Qu’on se le dise, être un robot sociable n’est pas une position enviable. Pas de quoi se sentir supérieur. Même si, secrètement, il s’interroge, pourquoi Dieu l’a-t-il fait ainsi ? Hasard ? D’autres robots scientifiques, qui font des découvertes extraordinaires pour l’humanité, n’ont pas ce regard, ces sensations. Il a même réussi à tomber amoureux de cailloux qu’il découvre et doit collecter. C’était une pierre extraordinaire à nulle autre pareille. Mais il lui faut déchanter et ranger au grenier des souvenirs cet émoi. Il s’est trompé. Ça arrive, hélas.

Cependant, depuis quelque temps, Curiosity s’inquiète. Les messages divins se raréfient et il comprend que sa fin est programmée, il va rejoindre le mont où gisent d’autres robots dont plus personne ne se soucie. Est-ce donc ainsi qu’il faut vivre, travailler si c’est pour mourir ? Puisque le temps lui est compté, Curiosity se décide à écrire son testament. Il faut laisser une trace, qu’on sache… Le temps n’est plus aux questions des poètes : objets inanimés (quand il ne sera plus) avez-vous donc une âme ?

L’auteure m’a éblouie, ne ratez pas cette lecture suivie d’une nouvelle L’Agrandirax, dans le genre science-fiction mais enracinée dans notre époque livrée au confinement.

Bravo !

2 commentaires sur « Curiosity, par Sophie Divry, éditions Notab/lia »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s