Quel livre ! 

Voici Naples en 1946. Amerigo Sperenza, nom prédestiné ? (Amérique, l’espoir ?) quitte sa mère Antonietta, la peu bavarde, pour son bien. Il la quitte avec d’autres enfants, dont Tommasino, le copain qu’il ne fallait pas fréquenter, parce qu’il chipait parfois aux étals, et Mariuccia, la fille du savetier, veuf avec plusieurs enfants. Seule fille au milieu d’autres garçons, elle ne rapportera rien au père. 

L’idée de ce train emplis d’enfants qui quitte le Sud pauvre pour le Nord vient du parti communiste. C’est la gé-né-ro-si-té. Le partage, il faut donner sa chance à cette jeunesse avant qu’elle ne se perde. 

L’histoire est racontée par Amerigo, 8 ans, qui ne comprend rien à ce qui lui arrive. Les autres enfants pas davantage. Des bruits circulent, on les enverrait en Russie, où ils vivraient dans des grottes glacées, tables, bancs, lits seraient de glace. Et c’est ce qui nous bouleverse, le lecteur lit cette histoire à hauteur d’un cœur d’enfant. D’où l’émotion.

Amerigo deviendra, grâce à la famille d’accueil, un concertiste. On le voit revenir pour les funérailles de sa mère. Ils ont eu du mal à se comprendre. Lui voulait l’aimer à tout prix, elle agissait pour son bien et il s’est raccroché, comme il pouvait à quelques gestes tendres et furtifs avant de monter dans ce train. Mais il a aimé aussi sa famille d’accueil. D’où le déchirement quand le cœur bat pour le Nord comme pour le Sud. Le retour sera aussi douloureux que le départ. Antonietta fera tout pour couper Amerigo de la famille d’accueil. Mais, brave cœur, Amerigo, fuguera pour retrouver ceux qui lui ont tant apporté. On voit aussi Tommasino, si attachant, qui parvient à garder les liens avec ses deux familles. Quant à Mariuccia, elle choisira de rester là où le train l’a conduite.

C’est le troisième roman de cette auteure talentueuse. C’est une page d’histoire humaine. Ce livre est pour tous. 

Bravo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s