Certains coeurs lâchent pour trois fois rien, par Gilles Paris, éditions Flammarion

C

Je viens de refermer le livre de Gilles Paris, auteur, homme de communication et qui, bien que s’en défendant, nous offre des pages qui ne sont pas autobiographiques, ( ???) mais des éclats de vie. Il traite de la dépression. Pas d’inquiétude, ces pages ne sont pas sombres bien au contraire, elles sont une marche vers la lumière.

Gilles met en garde, aucune dépression ne ressemble à une autre. Lui a voulu vivre et s’il y est parvenu, c’est que, quelque part, il n’a pas été seul. On ne guérit jamais dans la solitude. Il évoque la place du père. Des tensions, des échanges difficiles, voire douloureux. Pourtant, fait très important, le pardon est là… Le désir qui a été le sien de vouloir à tout prix garder le lien (souvent en vain). Quand il est hospitalisé, il l’appelle…

Il évoque les traitements, les rencontres en clinique. Des lieux sécurisants où se tissent des liens qu’il ne faut pourtant pas garder quand on en sort. 

Chez Gilles, il y a ce besoin de dire, de communiquer, d’écrire. Nous avons tous lu et aimé « Autobiographie d’une courgette » devenu un film connu, reconnu, césarisé. Personnellement, j’ai apprécié son recueil de nouvelles qui plonge lectrices et lecteurs en enfance (Il sort chez J’ai lu en même temps que l’ouvrage que je vous présente). 

Gilles, déjà auteur de huit ouvrages, confie : chaque livre est une dépression. Si bien que Laurent, qu’il a épousé, lui a dit : n’écris plus… Mais cela est impossible pour Gilles. Le temps est venu pour lui de dire, de nous offrir ce livre construit, afin d’aider à la renaissance de personnes fra-Gilles, comme lui. 

Ne manquez pas cet ouvrage ! Un témoignage qui prouve qu’une vie peut être belle. On peut aimer la mer, l’eau, les fraises tagada, un psy qu’on boxe comme on aurait boxé le père absent. Le transfert est réussi.

Ces pages disent la lumière. La lumière n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle a effacé l’ombre.

Merci Gilles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s