Lire réjouit, surtout quand on tombe sur des pépites. 

Voici l’histoire de Sarah à Casablanca dans les années 1990. Sarah est issue d’un milieu modeste, très modeste, gamine sans père à qui sa mère ne peut offrir qu’un canapé pour dormir. Elle a fait le serment de se sortir de ce milieu, le jour où, un copain lui a montré Driss, un garçon très riche, aussi riche que le roi. Ce fut le déclic. Elle l’épousera et tant pis s’il est court sur jambes, ventre bedonnant, nez bizarre, et n’a jamais embrassé de filles. 

Non, nous ne sommes pas dans un conte de fées, ni dans un remake de La Belle et la Bête. Nous sommes à Casablanca, ville fascinante aussi attirante que violente. Ville régie par ses codes, ses relations entre les pauvres et les gens aisés, ceux qui s’offrent une ou plusieurs Loubna (bonnes). 

Sarah entreprend de séduire Driss, bien maladroit dans les choses de l’amour. Elle s’en moque, elle rêve d’une vie où à deux, ils seront la loi, parce que Driss pourra sortir de la poche de son pantalon, un billet pour faire ce qui lui plaît.

Est-ce que l’argent peut tout ? 

Les apprentissages sont parfois, âpres, douloureux jusqu’à l’offense. Sarah va découvrir la vraie vie. Les hommes riches qui engrossent les filles de petite condition sans jamais les épouser. Elle-même, n’est-elle pas le fruit d’une de ces romances qui finissent mal quand la jeune fille a préféré garder le bébé ?

Qu’en sera-t-il de son histoire avec Driss qui la rejoint à moto ? Ouvrira-t-elle les yeux ? Qui se lassera de l’autre ? Alors elle pouvait le regarder des heures ce visage laid et muet, car il était le monde ; et ce monde bientôt, serait à elle, enserré les bagues en diamant sur chacun des doigts.

La peinture de Casablanca que connaît bien l’auteure qui y est née est juste, aussi ensoleillée qu’enténébrée.

Un livre à ne pas manquer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s