Les lycéens ont couronné un ouvrage de qualité. Un ouvrage qui a été lu et dont ils ont débattu. La jeunesse parfois donne de belles leçons aux adultes…

Les impatientes de Djaïli Amadou Amal est un ouvrage qui ne laissera personne indifférent. 

L’auteure évoque le destin de trois femmes, qui se veulent fortes, sont impatientes d’en finir avec les mariages forcés, le viol conjugal avec le prétexte qu’une femme doit subir, se taire, parce que c’est la volonté d’Allah.

Les histoires se passent dans le Sahel. 

L’auteure brise avec talent et férocité les tabous concernant la vie de ces filles, souvent très jeunes, qui doivent accueillir dans leur couche, un ami, un oncle, un cousin. On les prépare à cette obéissance passive. Qui prend soin de les écouter ? Ce sont des vies déchirées, des blessures pour lesquelles aucun médicament n’existe. Il ne reste que le silence parce que c’est l’horrible tradition. Comment une maman peut laisser faire cela ? Voir sa fille être le jouet des mâles qui prennent leur plaisir sans se soucier du devenir de la très jeune personne.

L’auteure, d’origine camerounaise, n’élude rien. Elle a été mariée à 17 ans, elle sait de quoi elle parle. Aujourd’hui, elle est maman de trois filles et a décidé qu’il était temps de dire.

J’espère que les filles de Djaïli sont fières de leur maman. Si ces pages pour elles sont un cri d’amour, pour nous lectrices et lecteurs, elles sont un coup de poing nécessaire, voire indispensable.

À lire absolument. À offrir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s