141903_couverture_Hres_0.jpg

Unknown-1.jpeg

La raison qui m’a fait acheter ce livre alors que je flânais dans les allées de la librairie est sans doute le mot silence enfermé dans le titre et la quatrième de couverture révélant que l’histoire contenait un secret de famille. Les secrets de famille, je connais, j’aime… Gratter les poussières du temps pour les exhumer, non seulement me plaît, mais je pense, aide à mieux vivre.

Je plonge donc dans cette histoire se déroulant à la fois en 2012 et à la fin de la guerre de 39/45. Loïc raconte son présent. Plongé dans une « divorcice aiguë » comme il dit –qu’il soigne chez son psy– et qui, pour rendre service à sa mère, se retrouve dans le Berry pour vider la maison de sa grand-mère décédée il y a peu. La maison devrait être mise en vente.

Et surgissent les années 1943, 1944 dans ce village avec le coup de folie de quelques jeunes jouant à résister sans en mesurer les conséquences. Gros plan sur Héloïse Portevin et son frère Jean qui ont vu arriver les camions de jeunes recrues allemandes installées non loin… Jean est fragile et Héloïse entend le protéger, mais de quoi ?

Dans le grenier Loïc, qui s’est fait agresser dès son arrivée comme étant le descendant de la tondue et de la bâtarde –sa mère n’a jamais révélé l’histoire familiale– trouve mille choses dont un paquet de lettres adressées à la grand-mère et signées J.

Qu’on ne s’imagine pas que l’auteur installée dans la BD et la littérature jeunesse et qui s’essaye ici à la littérature pour adultes, a dévoilé l’histoire dès les premières pages ! C’est infiniment plus complexe, voire inattendu.

Le récit est bien rythmé, la vie à la campagne bien montrée. Les langues prennent un malin plaisir à tourner. Et la rencontre de Loïc avec Mathilde, une jeune flic au grand cœur pourrait tout changer, tout au moins l’aider à comprendre. Sans oublier Salam, une chienne qui s’invite joyeusement.

Une bonne lecture !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s