Unknown.jpeglivreon1067-8dc89.jpg

Hélène Gestern, l’auteure de Eux sur la photo, La part du feu, Portrait d’après blessure et L’odeur de la forêt sait captiver, retenir ses lectrices et ses lecteurs. L’eau qui dort raconte une disparition… Celle de Benoît qui, du jour au lendemain, peut-être à la faveur d’un travail qui lui échappe, ne rentre pas au domicile où Sabine l’épouse l’attend.

Est-ce parce qu’un déclic s’est produit en lui quand il a cru reconnaître Irina, son grand amour, disparu depuis vingt ans ? On peut donc se volatiliser quand on a vécu une disparition ? Il enquête de manière obsessionnelle et réfléchit sur sa vie. Il y a eu Irina, puis une autre femme avant l’épouse. Il ne s’est pas toujours bien comporté. Il n’a pas su faire autrement. L’image d’Irina le hante. Il lui faut savoir, la retrouver. Il lâche tout, se fait jardinier… La nature a tant compté pour lui autrefois… Et l’auteure nous en offre de beaux bouquets odorants. Sans ce dérèglement, cette surabondance végétale qui a fait pousser l’herbe plus vite que la normale, je n’aurais rien remarqué. Mais ce que plante la main de l’homme finit toujours par trahir son destin…

Dans cette histoire, une poudre de roman policier flotte et se dépose… Le mystère, le suspense ajoutent de l’opacité à la nuit que traversent les protagonistes. Pourtant cette enquête sur les humains n’est pas vraiment un roman policier, seulement un prétexte pour fouailler les âmes, disséquer, révéler, sans jamais juger. Là, est le talent de l’auteure qui donne à voir, montre et célèbre la nature, un personnage à part entière, comme dans ses autres romans.

Benoît qui énerve au début, –comment un homme peut-il agir ainsi, être faible et égoïste ?– devient peu à peu sympathique, voire attachant quand tombent les à priori et qu’il reconnaît sa lâcheté. Mais pouvait-il faire autrement ? Que sommes-nous face aux difficultés de la vie ? Qui nous apprend à les affronter ? Sait-on de quoi sera fait le lendemain ?

N’hésitez pas à plonger dans L’eau qui dort ! Réveillez en la source chantante !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s