Adele-Breau.jpg9782709660877-001-T.jpeg

Pour celles et ceux qui ont apprécié la trilogie d’Adèle Bréau « Dans la cour des grandes », voici « L’odeur de la colle en pot ».

Les années quatre-vingt-dix avec Caroline treize ans qui arrive de banlieue en classe de quatrième dans un grand lycée parisien. Une presque grande par rapport à Charlotte la petite sœur toujours à jouer avec ses Barbies. Comment se faire des amies dans cet établissement trop vaste ? Comment se faire accepter ? Heureusement, Vanessa devient sa meilleure amie et le seul téléphone familial à fil et à cadran que l’on tourne, va les relier le temps de longues confidences qui occuperont la ligne au désespoir des parents…

Le grand amour entre les parents de Caroline n’est plus, mais a-t-il jamais été ?

Mamie, toujours impeccable vit dans un cocon ouaté, meubles au nom de rois, tapis persans, collection de bibelots d’une époque révolue.

Restent les cinémas de la capitale, quelques 33 tours qu’on écoute, la télé qu’on regarde, les séries, les fêtes où l’on danse, les baisers dont on rêve, assaut des hormones oblige… Caroline assiste impuissante à la transformation de son corps qu’elle voudrait contrôler. Pourquoi, sous son pull, n’y a-t-il pas de seins comme chez les copines ? Ce qui n’empêche pas le cœur de s’émouvoir à la vitesse grand V. Comment du reste expliquer qu’on passe du rire aux larmes, et des larmes au rire ?

C’est le portrait d’une époque pas si éloignée, d’une jeunesse tourmentée jusqu’au désenchantement qu’Adèle restitue avec nostalgie et charme. Un roman initiatique qu’il ne faut pas rater.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s