photo1_252.jpgcouv1_355.jpg

Elle fait fort la chère Violette, journaliste installée à Berlin… Ville de tous les possibles… Un certain charme, un vent de liberté. Ça pousse dans tous les coins… Les immeubles… Les rues… La jeunesse européenne occupe les lieux… Une foule grouillante où les êtres se cherchent. On fait des choses, on s’aime sans concession aucune. Il arrive qu’on garde une petite place au préféré dans un lit qu’on réchauffe.

Cette génération Xennials (parce que née en 1977 et 1983) empoigne maladroitement un monde qui a basculé dans la technologie Internet et tous les réseaux sociaux qui vont en découler. Ça va très vite, trop ? Les enfants ? Pourquoi donc ? Ce qui compte c’est soi, la réussite. (C’est l’esprit de la jeunesse allemande, les femmes axent leur vie sur leur carrière avant de songer, (si elles y songent) à la maternité.

Et vient le jour où petit cœur devient grand cœur parce qu’un amoureux s’impose. Ah, zut, on a 35 ans. Impitoyable horloge biologique ! On essaie, on réessaie…

Heureusement, progrès et techniques peuvent suppléer les ratés de l’espèce. Il y a ce Dr Nickel (il faudrait modérer les clichés sur l’accent allemand entendu par les Français) grand maître du spéculum et autres tubes miracles. Ouf…

Prune Antoine dresse un portrait de cette jeunesse qui va à cent à l’heure pour éviter le questionnement et le vertige d’un avenir sombre. Elle ne nous épargne rien de ce monde sidérant. Que faire de ces réfugiés ? Une profonde crise existentielle jaillit de sa plume et finit par mettre mal à l’aise lectrices et lecteurs. Mais c’est notre monde, celui dans lequel nous vivons au milieu de tant de tempêtes.

Un premier roman prometteur, une plume alerte… Lirons-nous ensuite l’heure d’hiver ? Ou Quatre saisons d’humanité ? Ou bien à l’Est quoi de nouveau ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s