Unknown.jpeg9782709663243-001-T.jpeg

Découvrir, dévorer, discuter… Mes trois D en littérature. Hier soir, un ravissement en lisant Pierre Théobald, le messin.

Voici un premier un recueil de nouvelles toutes centrées sur les hommes, d’où le titre Boys. Les filles si vous voulez connaître ces hommes ne vous en privez pas !

Une écriture moderne, vive alerte qui ne laisse pas insensible. Ces hommes sont ceux d’aujourd’hui à un instant de la vie où un rien peut pousser au bord du vide ou permettre des rêves et des espoirs. D’Antoine à Karim, en passant par Greg, Steve, Nicolas, Cédric, Fred, Hatem, Gilles et d’autres, ces hommes, parfois encore jeunes, parfois à l’âge dit mûr, ont quelque chose à confier… Quelque chose de leur joie comme de leur blessure. Ils sont généreux, un peu pleutres, se cherchent encore… C’est le cas de Samuel, le fil rouge de ces boys, que l’on voit à différentes étapes de son existence, parfois proche de Suzie, d’Élodie ou d’autres…

C’est quoi devenir père ? Comment se projeter dans la vie ? Garder sa ligne ? Pour cela, il faut courir en baskets, short ou survêt et foncer. Toute vie est une course… Pour gagner quoi ? Le droit de dire à Vincent, « Papa est mort » vingt-cinq après les faits… C’est Gilles au-dessus de la pierre tombale qui s’interroge…

L’exercice de la nouvelle est délicat… Pierre Théobald peint ces hommes avec lucidité et tendresse. Le titre du recueil est explicite : Boys. Un boy c’est un garçon, pas encore un men. Ces boys sont en devenir auprès des femmes, ou des girls qu’ils croisent, aiment et désaiment.

Et la suite ? Après Boys, on peut espérer Girls et pourquoi pas les réunir, les réconcilier dans un bel éclat de vie.

Pierre Théobald réinvente la nouvelle. Bravo !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s