MalavalC.jpg515YsEOx78L._SX195_.jpg

Une découverte, une surprise à la lecture de ce roman d’une jeune auteure qui offre aux lectrices et lecteurs un roman choral. Le héros, c’est Guillaume, originaire du Nord et qui s’engage dans la marine juste avant la guerre de 39/45. En avril 1940, il disparaît brutalement dans l’explosion de La Railleuse, un navire de guerre stationné dans la rade de Casablanca. Vingt ans, ce n’est pas un âge pour mourir. Ses parents, sa sœur, l’amoureuse, les filles de passage, le copain Félix nous parlent de lui… Quant à Loubna, trente ans en 2005, passionnée de cinéma, elle enquête, fouille le passé pour savoir qui elle est et d’où elle vient. Avec elle, on découvre Casablanca et ses ruelles, Casablanca d’autrefois, avec ses cinémas où planent encore tant de souvenirs de tournages. A la terrasse de certains cafés, on pourrait apercevoir Gabin, Bogaert, Ingrid Bergman.

L’un des grands mérites de Charline, c’est d’offrir une galerie de personnages aussi différents les uns des autres, de les rendre crédibles jusqu’à l’attachement. Tous ont une vision de Guillaume, un personnage de légende qu’on aime et qu’on désaime. Mais il garde son mystère.

Un autre mérite est de brosser des paysages, de dérouler le film sur le légendaire écran des lieux. Les anciens s’y retrouveront, les jeunes auront le goût du voyage et les lectrices et lecteurs seront captivés, emportés.

Il faut une grande maturité pour réussir un tel roman. Charline n’en manque pas, talent oblige. Héritage ? Papa (Jean-Paul Malaval) peut être heureux. Le passage est réussi. Auteure à suivre…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s